K comme KAYAK :

Voilà sans doute la plus belle invention des hommes du grand nord, j’ai nommé les Inuits. La vie autour du cercle polaire demande un pouvoir d’adaptation exceptionnel. Rien ne pousse et seule la viande (souvent crue) de phoque ou de narval s’invite aux menus esquimaux. La chasse de ces mammifères marins impose donc une embarcation : Carqit.

Il est fabriqué avec ce qu’on trouve sur place, du bois flotté pour l’armature et de la peau de phoque pour la carrosserie. Chacun fabriquait son propre kayak et l’expérience relevait d’un véritable parcours initiatique qui durait des mois voire des années avec des règles biens définies. De nos jours, le choix se fait sur papier glacé ou sur internet, et les matériaux sont résolument modernes, polyéthylène, fibre de verre ou de carbone. Là encore quelques passionnés fabriquent leur propre bateau traditionnel en toile ou en bois. La transmission orale de l’histoire inuit regorge de récits de chasse mais aussi d’histoires plus ou moins heureuses de chasseurs et de leur kayak. L’inuit ne sait pas nager, (il ne dispose pas de piscine et la mer est un peu fraîche …) il a donc mis au point cette embarcation qui fait corps avec lui et inventé des techniques de survie. On dénombre une trentaine de types d’esquimautages différents, sachant qu’au-delà d’une dizaine de secondes dans l’eau, les chances de survie sont quasi nulles, voilà qui motive pour appréhender ces techniques…

Le kayak est ponté, se pratique assis et la propulsion passe par une pagaie double. Si aujourd’hui, on l’utilise autant en rivière qu’en mer pour le loisir ou la compétition, à l’origine, il servait presque exclusivement en mer pour la chasse. Le kayak est issu de deux peuples, les Inuits groenlandais et les Aléoussiens qui ont adapté leur embarcation à leur milieu marin respectif pour arriver à un résultat assez proche qui comportait déjà il y a quelques milliers d’années les bases des techniques encore utilisées d’aujourd’hui.

J@c

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *